La recherche fondamentale



Il n'y a pas de développement durable sans recherche fondamentale!

Les missions du projet BACCHUS s’inscrivent dans une longue tradition de recherche scientifique dans la région du Rhin Supérieur. A la fin du 19e siècle, le Dr. Blankenhorn fonda le premier institut de recherche sur la vigne de la région à Karlsruhe, et, dès cette époque, les résultats issus des recherches scientifiques ont été appliqués au vignoble. La vigne est très sensible à différentes maladies telles que le mildiou ou les maladies virales comme le court-noué. Classiquement, ces maladies sont combattues grâce à l’utilisation de produits chimiques dirigés contre les agents pathogènes ou leurs vecteurs. Les coûts associés à la protection chimique du vignoble sont importants et les impacts sur l’environnement ne sont pas négligeables. De plus, l'utilisation permanente des mêmes molécules actives favorise l'évolution de résistances chez les pathogènes, qui nuisent à l’efficacité la lutte chimique. Cette stratégie n'est donc pas durable.

N’y a-t-il pas d'autres solutions?

La santé de la vigne passe par une bonne compréhension des causes de l'apparition des maladies. En effet, la capacité des agents pathogènes à infecter la vigne repose sur leur faculté, développée cours de l’évolution, à contourner ou à étouffer l'immunité de leur hôte.

La compréhension simultanée des processus d’attaque des pathogènes et des mécanismes de défense de la vigne est indispensable pour proposer de nouvelles approches pour la lutte contre les maladies. Ainsi, c’est grâce à la recherche fondamentale que des stratégies de protection durables de la vigne pourront être développées.

 

© Copyright 2013: www.bacchus-science.org.     All rights reserved.    Webdesign: webdesign Karlsruhe