Presse



Dossier de presse 03 / 2014

Treize institutions de recherche allemandes, françaises et suisses collaborent dans le cadre du projet Bacchus afin d’élaborer des stratégies de protection naturelles contre les principaux ravageurs microbiens des cépages cultivés tels que le faux mildiou.

Parmi les 13 institutions de recherche impliquées, citons l’Institut de botanique du Karlsruher Institut für Technologie (KIT) et le Service de l’espace rural de la Rhénanie-Palatinat (Dienstleistungszentrum Ländlicher Raum Rheinpfalz, DLR) de Neustadt sur la route des vins dans le Palatinat. Ces deux établissements de recherche étudient les systèmes de défense naturels efficaces de la vigne. [...]

dossier de presse 03_2014.pdf


***********************************************************

Dossier de presse 02 / 2014

A travers le projet transfrontalier BACCHUS INTERREG, treize institutions se consacrent à la recherche de méthodes respectueuses de l’environnement pour lutter efficacement contre les maladies de la vigne.

Dans le cadre du projet transfrontalier Interreg IV, treize institutions de recherche françaises, allemandes et suisses coopèrent dans la région du Rhin supérieur sur des thèmes d’actualité en matière de viticulture rassemblés sous le nom évocateur de « BACCHUS ». Parallèlement au mildiou, causé par le pseudochampignon « Plasmopara viticola », les maladies fongiques du bois telles que l’esca ou la maladie virale du court-noué (grapevine fanleaf virus) sont au centre de la coopération transfrontalière. [...]

dossier de presse 02_2014.pdf


***********************************************************

Dossier de presse 01 / 2014

Le projet Interreg « Bacchus » pour un traitement des maladies de la vigne respectueux de l’environnement et pour une viticulture durable – coopération de 13 instituts de recherche allemands, français et suisses, notamment l’INRA de Colmar et l’Institut de Physiologie Moléculaire des Plantes de l’Université de Fribourg-en-Brisgau.

C’est le Staatliches Weinbauinstitut (Institut d’Etat de la vigne - Département de Biologie) de Fribourg qui porte le projet transfrontalier Interreg IV au nom évocateur de « Bacchus ». Il centralise les résultats de 13 établissements de recherche allemands, français et suisses. Le Pr. Hanns-Heinz Kassemeyer et la coordinatrice du projet, Henriette Gruber du Staatliches Weinbauinstitut, ont la certitude que les moyens financiers débloqués – plus de 3 millions d’euros au total – conduiront à des résultats tangibles d’ici la fin de l’année et permettront d’envisager des mesures de lutte durables contre différentes maladies de la vigne. [...]

dossier de presse 01_2014.pdf


***********************************************************

Dossier de presse 02 / 2013

Découvrir et utiliser les stratégies de défense naturelles dans l’information génétique des vignes ! Treize organismes de recherche allemands, français et suisses coopèrent dans le cadre du projet « Bacchus » d’Interreg.

Les résultats de la recherche de treize organismes de recherche d’Allemagne, de France et de Suisse sont coordonnés au Staatliches Weinbauinstitut (Institut de viticulture - département de biologie) de Fribourg-en-Brisgau, le porteur du projet transfrontalier « Bacchus » d’Interreg. M. le Prof. Hanns-Heinz Kassemeyer et Mme Dr. Henriette Gruber, la coordinatrice du projet, de l’Institut de viticulture sont convaincus que, d’ici décembre 2014, les fonds de plus de trois millions d’euros au total donneront des résultats concrets permettant de développer des mesures durables contre différentes maladies de la vigne.

dossier de presse 02_2013.pdf


***********************************************************

Dossier de presse 01 / 2013

Avec le projet « Bacchus » d'Interreg, lutter à la fois contre les maladies de la vigne et pour une viticulture durable tout en ménageant l'environnement - 13 organismes de recherche allemands, alsaciens et suisses coopèrent - résultats à l'adresse www.bacchus-science.eu

Pour son travail, le viticulteur est fortement tributaire de la nature. Dans la région du Rhin supérieur, l'année 2012 a été marquée en partie par des dommages dus à la grêle et des chutes de pluies abondantes. Les conditions climatiques ont également favorisé la mycose du peronospera, que peut néanmoins combattre le viticulteur. Ici, l'approche consiste à atténuer les symptômes morbides, sans toutefois connaître précisément le mode d'action des organismes phytopathogènes dans la vigne.

Depuis des années, il existe de part et d'autre du Rhin une recherche fondamentale ambitieuse sur le plan scientifique, dont l'objet est la biologie de cette maladie de la vigne. Ces connaissances sur le mode de vie de l'organisme phytopathogène offrent la possibilité de développer des procédés innovants pour lutter durablement contre la maladie. [...]

dossier de presse 01_2013.pdf


© Copyright 2013: www.bacchus-science.org.     All rights reserved.    Webdesign: webdesign Karlsruhe